~ En vrai, j’ai menti…

Blog / seize9eme

En vrai, j’ai menti…

En vrai, j’ai menti…

Début 2013, j’écrivais dans ce billet que j’arrêterais de faire des listes de résolutions en début d’année. Et c’est effectivement ce que j’ai fait par la suite. Tout d’abord, pourquoi s’en tenir aux premiers jours de l’année pour avoir de bonnes motivations? Puis, mes résolutions finissaient par se ressembler d’année en année… Et en 2014, en commençant l’année, je n’ai pas pu m’empêcher de me fixer tout de même un objectif: commencer sérieusement le golf, comme en témoigne cette photo postée sur Instagram & Facebook…

Golf at Ilbarritz, 4 Jan 2014

Je suis au final plutôt contente d’avoir tenu la promesse que je m’étais faite car effectivement, depuis mon premier cours de golf à Marivaux le 15 février 2014, je n’ai jamais failli à un entraînement le WE ni à aucune occasion de jouer sur un parcours. Au-delà de l’anecdote, qui n’est pas le fond de ma pensée aujourd’hui (même si j’adore parler de golf), je crois qu’on ne peut pas vraiment s’empêcher d’avoir un certain objectif. En tout cas, je me suis rendue compte que j’étais comme ça. D’ailleurs, quand je ne sais pas ce je veux vraiment faire de ma vie, je suis plutôt perdue. Même si j’aime les petits imprévus que la vie nous réserve souvent, j’aime aussi savoir où je vais et avoir une direction claire et rester plutôt ouverte à changer de direction s’il le faut mais au moins savoir où aller.

Récemment, dans une formation interne chez Microsoft, j’ai fait la connaissance de Nicholas Bates, consultant externe absolument impressionnant. Il nous expliquait les méfaits de nos fameux « to-do lists » que nous avions tous tendance à faire au travail (ou dans notre quotidien). Une liste souvent assez longue de choses à faire, parfois classées par ordre d’importance ou de priorité. On finit souvent par devenir prisonnier de cette liste qui ne se vide jamais.

Il nous a plutôt conseillé de travailler sur un « Master Plan » à mettre à jour régulièrement, basé sur 5 choses:

1. One short-term thing in working life
2. One short-term thing in personal life
3. Investment that would make life easier
4. Investment that would make personal life easier
5. Dream & Wish

Je ne l’applique pas forcément à la lettre mais cette façon de fonctionner me convient mieux aujourd’hui. Par tradition ou par imitation, j’ai tendance, il est vrai, à y repenser plus sérieusement en début d’année.

Donc oui, j’ai menti en 2013, car au final, je n’ai pas réussi à arrêter d’avoir de bonnes résolutions. Par contre j’ai arrêté de me balader avec une liste de choses à faire mais plutôt un plan d’actions court et long terme, en mode beaucoup plus itératif.

2014 a été pour moi l’année du golf, voyons ce que 2015 va donner, mais pour cela, RDV fin 2015 🙂

 

Leave a Reply

Name*

e-Mail * (will not be published)

Website