~ What’s different in Korea – day 7 - seize9eme - NaY

Blog / seize9eme

What’s different in Korea – day 7

What’s different in Korea – day 7

Nos cordons bleus sont différents : normal, c’est du filet mignon de porc, pané et frit mais sans fromage fondu à l’intérieur. Une spécialité qui nous vient tout droit du Japon, le Donkatsu, très populaire en Corée auprès des enfants. Des variantes existent évidemment avec du poisson pané.

Donkatsu

Nous avons été pour cela au 명동돈가스 (Myeong Dong Donkatsu) : http://www.명동돈까스.com, un établissement qui existe dans le quartie depuis plus de 20 ans. Pour toute consommation de viande de porc, je vous conseille de voir si le lieu affiche la garantie de l’origine coréenne contrôlée ! La viande coréenne est toujours bien meilleure (plus chère aussi) pour les plats coréens. Le porc a connu une forte augmentation de prix à cause d’une épidémie récente qui a décimé les élevages.

Origine coréenne garantie

Nous avons une administration ultra moderne. Pour toute demande de documents officiels (fiche d’état civil, fiche de famille, etc.), vous pouvez évidemment vous rendre à la mairie, remplir un formulaire de demande, vous présenter au guichet, payez en général 1000 wons par fiche. Mais vous pouvez aussi utiliser l’un des automates mis à votre disposition : ce sera moitié prix !

Grand écran tactile pour choisir le type de demande que l’on souhaite faire. Saisie du numéro d’identification nationale. En France, notre numéro de sécurité sociale nous identifie individuellement, en Corée, nous avons un numéro d’identification composé de 2 fois 6 chiffres : la première étant notre date de naissance (AAMMJJ), la deuxième étant un code généré à partir de notre genre et de notre lieu de naissance. La carte d’identité nationale est obligatoire à partir de 17 ans et lors de la première création, nous enregistrons nos empreintes digitales dans notre dossier. Ainsi, l’automate ici en bas à droite est doté d’un lecteur d’empreinte digitale. La combinaison des deux informations, numéro d’identification nationale et empreinte digitale (du pouce) permet d’accéder à l’ensemble de notre dossier d’état civil.

Tous les automates en Corée ont un lecteur de billets, qui fonctionne très bien : j’e n’en vois que très rarement en France. La raison principale est que nous n’avons de pièces de monnaie que pour l’équivalent des centimes. et à partir de 1000 wons (moins d’un euro), tout est sous forme de billets. Nous utilisons donc énormément de billets et on ne pourrait absolument pas payer ces services qu’avec des pièces. D’où la généralisation des lecteurs de billets sur les automates (métro, distributeur…).

Automate à la mairie

Nous avons une forte tradition bouddhiste. Malgré le fait que le pays soit laïc, qu’il y ait une séparation de l’état et de la religion et même si le bouddhisme n’est pas la religion majoritaire en Corée (que 23,2% des croyants contre 26,3% de chrétiens, nous avons gardé quelques fêtes bouddhistes dans nos traditions et coutumes (jour férié officiel) comme le jour de la venue du Bouddha traduit à la lettre ou tout simplement anniversaire de Bouddha. Ce jour est traditionnellement fêté le 8ème jour du 4ème mois du calendrier lunaire. Cette année, cela tombe le 28 mai. Pour préparer ce jour, des lanternes en papier en forme de lotus couvrent les temples (on essaiera d’en visiter un) mais également les rues de Séoul.

Lanternes en papierLanternes en papier

Nous portons des uniformes jusqu’au lycée. Les règles étaient très strictes il y a quelques années de cela : longueur de cheveux règlementaire (coupe au carré très courte pour les filles par exemple, 1 à 2 cm en-dessous du lobe des oreilles), longueur de jupe, type et couleur de chaussures, avec des designs propres à chaque école. Les filles et les garçons étaient historiquement séparés également jusqu’au lycée, et cela reste parfois encore le cas selon les écoles. Aujourd’hui, les règles se sont assouplies. L’uniforme est imposée, design par école, mais ensuite le reste est libre : coiffure, chaussures (donc tout le monde porte des baskets). Les jeunes filles raccourcissent systématiquement leur jupe en la confiant au tailleur et les garçons font reprendre leur pantalon pour qu’il soit de coupe cigarette.

Uniforme de lycéenneUniforme de lycéenUniforme de lycéenne

Nous avons des guides au sol pour les non-voyants, dans les passages sous-terrains (non, nous n’avons pas toujours des passages piétons en surface), mais aussi dans la rue, sur le trottoir, aux abords de bâtiments du service publique, comme la Poste.

Guides au solGuides au sol

Je vous en ai parlé l’an dernier et hier, nous adorons mettre des coques sur nos téléphones Samsung, LG, iPhone et autres. Vous trouverez plein de vendeurs en roulote qui en vendent.

Coques de téléphoneCoques de téléphone

Là où l’an dernier, on jouait plutôt sur l’originalité de la coque (couleur, forme de K7, personnages…), cette année, la mode est plutôt à des formes volumineuses, des caractères de bandes dessinées, des formes en 3D, qui font limite jouet. Je ne sais pas si cette mode traversera les frontières mais voyez vous-mêmes.

Coques de téléphoneCoques de téléphoneCoques de téléphone

Dans le même genre, nous adorons les chaussettes fantaisies.

Chaussettes fantaisies

 

Leave a Reply

Name*

e-Mail * (will not be published)

Website

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.